• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Bureau : La paperasse, hélas !

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Les bureaucrates en ont souvent marre des piles de factures, de feuilles de toutes sortes, de documents et autres rapports. Un problème de gestion de documentaire très sérieux qui, semble parfois même vouloir rendre fous certains directeurs d’institutions et/ou de structures d’institutions, observe un reporter de Haïti Press Network.

« Ouf ! Ça me gêne et m’énerve ! J’en peux plus. J’en ai vraiment marre de ces tonnes de papiers qui m’agressent la vue constamment au bureau. Pire, c’est que je ne peux pas m’en débarrasser comme ça. » Ainsi s’est plaint un directeur de structure d’une institution publique de Port-au-Prince, lequel constate son bureau, devenu au fil du temps, un véritable enfer.

Il était aux environs de 11 heures du matin quand nous sommes entrés dans ce bureau complètement décousu, rempli de paperasses empilées de partout et où des bestioles nuisibles comme des cafards, des souris et même de gros rats y piaffent à vivre allure.

Les deux mains à la tête, observant presqu’impuissant des montagnes de papiers éparpillés ça-et-là, sur et aux alentours de son bureau modestement coincé dans un espace hermétique, le type affichait un air dépassé par les événements.

On a l’impression que ce mec souffre, de façon interminable, d’une migraine ininterrompue, une fois qu’il se retrouve à l’intérieur de ce bureau horriblement encombré de bataclans et d’attirails.

Noyé quotidiennement dans un océan de paperasse, ce bureaucrate comme tant d’autres semble, selon toute vraisemblance, s’en foutre du temps qu’il devait consacrer pour arranger ou même déplacer toute cette paperasserie, alors qu’il aurait bien dû s’occuper des tas de dossiers jugés plus pressants et plus importants.

Certaines personnes considèrent la paperasse comme étant un animal tenant à la fois du microbe et de l’éléphant. Puis elle se dédouble, se multiplie, s’entasse, envahit les espaces de travail, les bureaux, les classeurs, les armoires et finit par trôner tel : un éléphant, inamovible et frugalement encombrant sur les bords.


Texte et photo : Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 266 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter