Haïti-Foot-D1masculin : Le Valencia FC écrit à la FIFA pour démentir la FHF

Mercredi, 09 Avril 2014 13:48 EV/HPN Societe & Culture - Sport
Imprimer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

Le vice-président et le président des affaires juridiques du Valencia FC, Max Mathurin a écrit une lettre à la FIFA pour apporter un démenti aux propos du président de la fédération haïtienne de football (FHF), le Dr Yves Jean Bart qui a fait savoir que les clubs dissidents ont voulu organiser une compétition parallèle. Max Mathurin a dénoncé les différentes crises qui ravagent le football local.

 

Secrétaire Général de la FIFA

Zurich-Suisse

Monsieur le Secrétaire Général

Par voie de presse qui a publié sa teneur dans son intégralité, les dirigeants du Valencia F.C avaient pris connaissance d’une lettre que vous aviez fait parvenir au Président du comité exécutif de la Fédération haïtienne de football (FHF) responsive au courrier électronique qu’il vous avait adressé le 28 mars 2014 pour faire mention de « Compétitions en dehors du cadre de la Fédération haïtienne de football ».

Les dirigeants du Valencia F.C viennent une fois de plus apporter le plus formel démenti aux propos du Président Jean-Bart qui n’ont d’autres objectifs que de tromper la FIFA et affaiblir par une campagne de dénigrement la position claire de sept (7) clubs du pays qui n’ont d’autres souci que le respect des statuts et règlements de la FHF.

Les nombreuses correspondances que des organes concernés et inquiétés par la grave crise qui secoue le football haïtien vous ont déjà adressé, vous ont certainement permis de vous faire une idée de la situation qui prévaut en Haït. Nous tenons tout simplement à vous dire qu’il n’a jamais été question de mettre sur pied de structures parallèles (ligue ou autres instances) échappant au contrôle de la FHF. Le président Jean-Bart ayant décidé à seulement un mois de l’ouverture de la nouvelle saison de créer une Ligue Professionnelle avec les 12 équipes de D1 qui étaient régulièrement qualifiées pour la saison 2013-2014 et d’ajouter 4 clubs non qualifiés dont 2 relégués en D2 et les autres maintenus en D2 selon le protocole et le verdict du dernier championnat 2012-2013.

Face à son intransigeance manifestée encore lors de la réunion du 26 mars 2014, les 7 sept (7) qui avaient protesté contre ce qu’ils considéraient comme une violation flagrante des règlements, des statuts de la FHF, des statuts de la FIFA et une dérive de sa part qui est entrain de plonger le football haïtien dans une des plus graves crises de son histoire, avaient proposé au Dr Jean-Bart d’organiser toujours sous l’égide de la FHF et au regard de l’article 22 des statuts de la Fédération un championnat de première division tout en poursuivant son championnat professionnel.

Dans un souci de solutionner une crise qu’il avait d’ailleurs provoquée et alimentée par des déclarations intempestives et des actes portant atteinte à l’intégrité de ce sport si adulé en Haïti, les clubs concernés lui avaient recommandé de mettre sur pied une commission fédération chargée de cette compétition, la seule, d’ailleurs, légalement prévue par les statuts puisque la Ligue Professionnelle dont il a fait mention dans sa lettre n’était encore qu’au stade de vœu tel qu’énoncé par les statuts de la fédération et que sa création ou mise en œuvre devrait se faire selon les règlements généraux de la FHF non encore votés par le congrès et, obéir aux principes universellement reconnus en la matière. La preuve de notre obéissance absolue à la loi est que jusqu'à date, cinq (5) de ces sept (7) clubs contestataires sont encore dans l’inactivité totale attendant que l’instance chargée de la gestion de notre football prenne une disposition qui vienne corriger ses erreurs et rétablir ces clubs dans leurs droits.

Les dirigeants du Valencia F.C vous demandent de vous référer à leur dernier courrier qui a fait état de la situation en espérant qu’il vous permettre d’avoir un autre son de cloche et de pouvoir ainsi objectivement tirer les conclusions que de droit.

Dans l’attente encore fébrile de vos réactions vis-à-vis de toutes les correspondances ayant traité ce cas d’espèce, les dirigeants du Valencia F.C vous prient, Monsieur le Secrétaire Général, d’agréer, avec leurs salutations sportives distinguées, l’assurance de leur haute considération.

 

C/c : Président de la FIFA, Jeffrey Webb, Enrique Sanz, Damien E. Hughes.

Me MATHURIN Max

Vice-président et Président de la commission des affaires juridiques du Valencia F.C