• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Tourisme : « Les opportunités contrastent avec le déficit de services», selon Pierre Chauvet

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

Pierre Chauvet, patron de l’Agence réceptive Citadelle et l’économiste Kesner Pharel du Groupe croissance ont été, le vendredi 20 décembre, deux des invités spéciaux de la dernière soirée de Networking de l’année 2013, du Centre d’entrepreneurship et de leadership en Haïti (Cedel Haïti). Ils intervenaient respectivement sur les sujets : l’entreprenariat et le tourisme et comment investir, a constaté Haiti Press Network.

 

 

Lors de son intervention, Pierre Chauvet n’a pas passé par quatre chemins pour montrer toutes les opportunités devant amener à la concrétisation de l’idée visant à faire décoller Haïti sur le plan touristique. Cependant, a-t-il souligné, les défis à relever pour matérialiser cette idée sont de taille et restent encore très préoccupants.

Selon M. Chauvet, les chambres d’hôtel ne constituent pas l’intérêt premier d’une personne qui effectue un voyage touristique. Outre les chambres, il faut offrir un service de qualité de standard international au visiteur, a-t-il fait comprendre.

Après avoir mentionné toute une panoplie de règles à respecter en termes d’infrastructures d’accueil, sanitaires et de services, Pierre Chauvet a mis un accent particulier sur les services de transport et leur qualité qui, dit-il, constituent un secteur important dans l’industrie touristique.

« Tout pays qui entend faire du tourisme une opportunité économique et d’accumulation de richesse, doit sérieusement tenir compte de ce secteur », a-t-il indiqué.

Bien que Haïti ait légitimement une place dans le tourisme de la Caraïbe, elle est pourtant loin d’être une destination touristique à cause de nombreuses carences au point de vue infrastructurel et de services, en dépit de ses potentiels culturels et historiques.

« Les gens ne voyagent pas avec du cash. Il arrive que des touristes viennent en Haïti et sont incapables de dépenser leur argent, faute d’un déficit de services de transaction électronique », apprend-il.

Abondant quasiment dans le même sens que Pierre Chauvet, Kesner Pahrel avait de son côté, insisté sur la nécessité d’investir afin de générer des richesses. Pour lui, l’investissement est source de la création d’emplois et peut avoir un impact direct sur le potentiel touristique.

« Il faut cesser de travailler pour de l’argent. Il faut plutôt penser à faire travailler son argent », a-t-il conseillé à l’assistance.

D’après les intervenants, faire du tourisme en Haïti est possible, mais la tâche paraît presque titanesque. Selon toute vraisemblance, la destination touristique haïtienne, s’adresse d’abord aux touristes connaissant la Caraïbe et curieux d’histoire ainsi qu’à des voyageurs adeptes d’un tourisme solidaire.

CEDEL HAITI

Notons que CEDEL Haïti emmené par Rock André, institution organisatrice de ces conférences sur l’entreprenariat, est une entreprise à caractère social qui a pour objectif d’accompagner les entrepreneurs pour les aider à renforcer la capacité de leurs entreprises. CEDEL Haïti travaille aussi avec des jeunes et des professionnels pour les aider à développer leur esprit entrepreneurial.

Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 244 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter